Notre travail

Siem Reap est bien connu par les touristes pour ses célèbres temples d'Angkor, un site du patrimoine mondial visité par des milliers de personnes de tous les coins du monde, tous les ans.

Toutefois, la province de Siem Reap est également l'une des provinces les plus pauvres au Cambodge. Pour de nombreuses familles dans ces régions, la violence domestique, le jeu, l'alcool, la toxicomanie… sont des réalités quotidiennes. Bars de karaoké abondent, habituellement une façon de rencontrer des prostituées ... DE TOUS LES AGES !

Après avoir fait des recherches approfondies, l'équipe du Pont a décidé de commencer à travailler dans un emplacement facilement accessible. A un stade ultérieur, nous avons l'intention d'étendre le travail dans les villages plus éloignés où les familles ont des besoins majeurs en terme d'éducation, d'accès aux soins de santé, d'alphabétisation, et de possibilités d'emploi.

L'objectif global est de fournir aux enfants et à leurs familles les outils nécessaires pour faire face aux risques qu'ils encourent en raison de la pauvreté; leur faire voir qu'il y a de l'espoir et l'avenir pour chacun d'eux, et que leur avenir ne signifie pas nécessairement la vie dans les rues de la ville.

Nous voulons voir une transformation des coeurs et des esprits.

Les enfants viennent d'un village à Siem Reap :


- De nombreux enfants travaillent dans la rue ( ils ramassent les ordures ménagères, ou travaillent comme serviteurs ... )
- Nombreux d'entre eux n'ont jamais fréquenté l'école
- Il y a des enfants à comportement difficile qui ont été rejetés des écoles publiques.